Traversé par la lumière

Proca

La figure, l’image, la forme, par le moyen de la lumière, rentre physiquement en nous, il s’agit bien d’ondes électromagnétiques que notre œil transforme en impulsions électriques, celles-ci est transportés par le nerf optiques dans le cerveau où, l’image, (nous croyons) redevienne telle. De même font les sons et les émotions que finalement se mélangent et interfèrent entre eux… cela n’est pas sans conséquences.

Donc les rayons lumineux touchent la surface des objets et rebondissent des tous côtés, donc le “reflet” de la réalité frappe la rétine qu’elle produit les impulsions électriques pour le cerveaux, qui lui les range comme nouvelle Figure, nouvelle Image, nouvelle Forme “semblant du réel”, quand elle ressort par main d’artiste nous pouvons affirmer que l’image a bien traversé physiquement et psychologiquement l’homme car d’un côté est entré (l’œil) et d’un autre est sortie (la main) passant pas le cerveaux.

Et alors, l’abstrait ?


Publié dans Réflexions